En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt. Fermer
LogoEntete
Entete

Accueil > Sciences humaines > Philosophie > Tocqueville et les Apaches. Indiens, nègres, ouvriers et autres hors-la-loi
Mon Compte
Me Connecter



F.A.Q.

Contact

Tocqueville et les Apaches. Indiens, nègres, ouvriers et autres hors-la-loi

Michel Onfray

Autrement
Format: PDF,ePub

Lire un extrait     Extrait long

Prix :
14,99

Ajouter au panier
Tocqueville passe pour le penseur de la démocratie et de la liberté dans un monde qui n’aime ni la démocratie ni la liberté. En fait, à le lire vraiment, on découvre qu’il fut assez peu démocrate et très peu défenseur de la liberté : en effet, ce philosophe justifie le massacre des Indiens d’Amérique, la société d’apartheid entre Noirs et Blancs, la violence coloniale en Algérie, le coup de feu contre les ouvriers quarante-huitards qui demandent du travail et du pain pour leur famille. Il ne faut pas s’étonner que ce libéral de gauche ait pu servir sous Mitterrand à justifier la conversion du socialisme au libéralisme en 1983 et, sous couvert de droit d’ingérence, les guerres néocoloniales initiées dès 1990. Si l’on est Blanc, catholique, Européen, propriétaire, Tocqueville est le penseur ad hoc. Sinon, l’auteur de La démocratie en Amérique ne craint pas de justifier et de légitimer ce que l’on nomme aujourd’hui ethnocide ou crime de guerre.

Ceux qui ont été intéressés par Tocqueville et les Apaches. Indiens, nègres, ouvriers et autres hors-la-loi ont aussi consulté :