En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt. Fermer
LogoEntete
Entete

Accueil > LITTÉRATURE > Romans et Nouvelles > L'île de la grande solitude
Mon Compte
Me Connecter



F.A.Q.

Contact

L'île de la grande solitude

Isabelle Briand

5 sens éditions
Format: ePub sans DRM

Lire un extrait    

Prix :
7,99

Ajouter au panier
Amélie, jeune bretonne du 19ème siècle, ne savait pas qu’en embarquant sur un navire, en route pour les mers du sud, en compagnie de jeunes femmes tahitiennes, sa vie prendrait un cap exceptionnel et dramatique.

C’est une île, oubliée de tous dans l’immense Pacifique sud qui recueillera et tiendra captive la jeune fille et ses compagnes ainsi que plusieurs hommes, bandits et malfrats. Une grande complicité et un grand secret les unira toutes : île et femmes, pendant des générations, jusqu’au jour où, 150 ans plus tard, un jeune navigateur canadien venu du grand large découvrira un étonnant document qui bouleversera l’histoire de l’île. Pendant des siècles Are Nui passa inaperçue, seuls les anciens polynésiens la connaissaient. Un naufrage sur ses dangereux récifs bouleversa sa quiétude. C’est le récit de femmes courageuses unies dans le malheur, d’une culture forte qui a surmonté les obstacles. Enfin dévoilé, le secret de l’île réunira trois familles éloignées dans le temps et l’espace.

Ce roman entraîne les lecteurs dans un voyage passionnant dans le temps et l'espace au cœur des îles polynésiennes !

EXTRAIT

Océan Pacifique Sud, 20 juin 1843
Ses doigts se crispèrent sur la rugosité des grains de sable. Elle percevait, à travers le brouillard nauséeux qui appesantissait son cerveau fatigué, le refrain fracassant des vagues qui se brisaient sur ses mollets, soulevant sa jupe en une caresse effrontée. Elle n’osait pas bouger, incertaine encore : était-ce une trêve dans le chaos ? Était-ce une bribe d’espérance qui allait soulever les ténèbres de cette triste nuit ? Ses yeux s’obstinaient à se fermer, non plus par peur du sel qui les brûlait, mais par crainte de voir s’échapper le dernier espoir et de ne s’ouvrir que sur le néant bleu indigo qui l’avait aspirée, violentée, puis rejetée dans un puissant crachat.
Elle voulait dormir, dormir toujours pour oublier, pour espérer ne vivre qu’un simple cauchemar dont l’épouvante s’évaporerait au matin en une volute occulte esquissant les filaments d’une chevelure de sorcière.

À PROPOS DE L'AUTEUR

Isabelle Briand est Bretonne. Elle n’a connu pour domicile que des voiliers de grande croisière. Depuis 35 ans, elle a vécu et navigué de l’Afrique à l’Amérique du Sud, du Brésil au Mexique, des Antilles à l’Amérique du Nord et au Canada, de la côte atlantique à la côte pacifique. Elle navigue actuellement en Polynésie qui lui a inspiré deux de ses romans.

Ceux qui ont été intéressés par L'île de la grande solitude ont aussi consulté :